Dans quelle étagère ?

Y-a-t-il bien quelque chose à comprendre
Dans ce fouillis nébuleux de méandres ?
Quel but et quelles causes pour ce monde ?
Combien d’imaginations trop fécondes
L’ont coloré de vaines illusions
Quand il n’y a là aucune passion ?
L’univers est froid et sans intention.

Pour bagage cette ignorance crasse
Ai-je espoir de cerner ta carapace ?
Si toi mon prochain m’est si mystérieux
Que puis-je appréhender de plus sérieux ?

Il y a plus triste constat encore,
Puisque l’habitant de ce propre corps
Ne se comprend lui-même qu’à grand peine.
Qui suis-je ? Où, vers quoi mes pas me mènent ?
N’y-a-t-il que mes erreurs de certaines ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :