Amenuisance

Notre carte bleue qui es si précieuse,
Que ton plafond soit réévalué,
Que tes assurances soient pernicieuses,
Que tes vœux boursiers puissent polluer
Ciel et Terre avec équité houilleuse.

Donne-nous cette illusion qu’aujourd’hui
La croissance nous sera fastueuse.
Pardonne-nous nos dépenses alanguies
Comme nous pardonnons, s’il faut aussi,
A ceux qui ne nous ont rien acheté.

Ne nous soumets pas à la privation
Qu’en d’autres contrées moins civilisées,
Nous avons su imposer, sans passion.
Mais délivre-nous, juste récompense
D’avoir choisi notre lieu de naissance,
Ce salaire juste et bien mérité.

Car c’est par ta grâce que me parviennent
Pouvoir, gloire et téléréalité
Pour des soirs et des soirs, télévissé,
Ivre d’images, sur mon canapé,
Armes. Haine…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :