Pingouin contre Manchot

L’on se bat pour défendre les deux bosses du chameau contre celle unique du dromadaire, les huit pattes de l’araignée qui en font un arachnide et non un insecte à six pattes ou encore autre chouette et hibou, grenouille et crapaud…

Alors pourquoi ne pas se battre également pour ces deux oiseaux, à savoir pingouin et manchot, qui se voient injustement confondus ?

Pourquoi laisser ce crime contre l’ornithologie et les dictionnaires réunis si mollement impuni ? Que pensez-vous qu’en diraient leurs grands ancêtres, les dinosaures, de voir leurs enfants subir tel amalgame ?

La différence principale est pourtant flagrante : le pingouin vole (oui, avec ses ailes) et le manchot pas.

A gauche : un pingouin perché, en Islande. A doite : un pingouin en vol.

Et puisque vous insistez pour connaître d’autres différences, rajoutons que les pingouins ne fréquentent que l’hémisphère nord (on peut notamment en observer en Bretagne lors de la nidification, en mai-juin) et ne séjournent absolument pas sur la banquise puisqu’ils vivent en pleine mer et migrent pour l’hiver jusque près des côtes d’Afrique du nord.

Distribution des Pingouins

Les manchots quant à eux, ne fréquentent que l’hémisphère sud. Certains vivent sur la banquise antarctique, comme le célèbre manchot empereur, alors que d’autres foulent de leurs petits pieds palmés des rivages plus ensoleillés.

Distribution des manchots.

Voir des manchots croiser des ours polaires ou des morses – comme on peut le voir dans certaines œuvres – n’est donc pas possible en dehors des zoos, puisque ces derniers ne sont présents qu’au pôle nord.

A gauche : un manchot empereur. A droite : un gorfou des snares.
Tous deux traduits par « penguin » en anglais.

Du point de vue classification scientifique des espèces (vivant → règne → embranchement → classe → ordre → famille → genre → espèce), le pingouin et le manchot sont issus d’une famille différente. Plus clairement, cela revient grossièrement à confondre une tortue avec un crocodile, une fourmi avec une abeille ou encore une chauve-souris avec une baleine. Parfaitement, ils sont du même ordre, j’ai le droit. Et de plus, si j’en crois Wikipedia, « Ces animaux (ndlr : les chauves-souris), comme les Cétacés, sont souvent capables d’écholocation. » Ils sont donc vachement pareils en fait. On s’embarrasse de deux noms pour rien.

Mauvaise fois et biologie de comptoir mis à part, du point de vue ADN, ces deux oiseaux se sont différenciés l’un de l’autre il y a très longtemps sur l’arbre génétique. En d’autres mots, leur ancêtre commun est loin, très loin.

Mais alors pourquoi cette confusion, s’ils sont si différents, me direz vous ? 

A l’origine, les manchots ont été découverts par des explorateurs ibériques puis britanniques dans les contrées australes. Et ces oiseaux ne sachant pas voler ressemblaient à s’y méprendre à un autre de leur cousin, noir et blanc, connu depuis longtemps dans l’hémisphère nord : le grand pingouin.

Le Grand Pingouin

Cette espèce est éteinte depuis la fin du XIXe siècle à cause de la chasse pratiquée par l’homme –  proche de la cueillette dans son degré de difficulté – et de l’introduction de rats dans leur milieu naturel mangeant leurs œufs.

Distribution du Grand Pingouin

En espagnol, le grand pingouin se nommait pingüino. En découvrant les manchots sur les côtes d’Afrique et d’Amérique du sud ou d’Antarctique, les explorateurs s’empressèrent de les baptiser de la même manière, pingüinos. Quand vint le tour des anglophones de leur donner un nom, ils se firent appeler penguins.

Le terme de manchot en français viendra plus tarda afin de signifier le manque d’aile et de marquer la différence entre les deux familles d’oiseaux.

Pourquoi s’embarrasser d’autant de noms après tout ? Il aurait été quand même plus commode de généraliser d’un simple bébête-à-plumes pour les oiseaux, bébête-à-poils pour les mammifères et bébête-à-écailles pour les reptiles. Mais comment faire, les poissons ont aussi des écailles… peut-être bébêtes-à-branchies dans ce cas, mais ça devient technique là.

Bref, trêve de bêtises sur ces pauvres bêtes.

Vous aurez peut-être remarqué que la culture anglophone a pris le pas sur les autres dans le monde occidental ?

Donc de nos jours, toute œuvre traitant de manchots se voit traduire le terme anglais « penguin » par « pingouin », son faux-ami.

Le Kinder Pingui, produit qui n’est pas traduit en France, contribue à étendre cette confusion. Car ce sont des manchots.

Faites une recherche avec le mot clef pingouin sur un site internet commercial, vous n’obtiendrez que des produits montrant des manchots, dont la plupart se voulant éducatifs pour les plus jeunes…

De gauche à droite : le Pingouin du comics Batman (The Penguin en version originale); Pingu, le manchot d’un dessin animé; Tux, la mascotte de Linux; Pigloo, le manchot qui chante le Papa Pingouin…

A gauche : l’affiche française. A droite : l’affiche québecoise. Au Québec, il fait froid, mais on a des dictionnaires chez les distributeurs du septième art.

En fait, pour ne pas se tromper le plus simple est de remplacer, dès qu’on l’entend, le terme « pingouin » par « manchot » puisque l’erreur ne se produit que dans ce sens.

Prenez le dernier Madagascar, sorti récemment. Ce qu’ils ont traduit par pingouins dans ce film d’animation ne sont que des manchots.

Pour finir, présentons quelques uns des autres membres de la famille du pingouin, à savoir les Alcidés.

A gauche : un macareux en vol. A droite : des guillemots.

Le macareux, dont les espèces fréquentent l’Atlantique ou le Pacifique nord, passe l’essentiel de son temps en mer, comme le pingouin. Il rejoint les côtes en période de nidification où il creuse un terrier, tel le lapin qu’il devait être dans une vie antérieure, à l’aide de son bec et de ses pattes.

Le guillemot ressemble davantage au pingouin et fréquente également l’Atlantique et le Pacifique nord.

Ces trois oiseaux (si on compte le petit pingouin) peuvent être observés en Bretagne à la réserve naturelle des sept îles.

Donc, si vous souhaitez que ces deux oiseaux cessent d’être confondus, parlez-en autour de vous, criez haut et fort que le pingouin vole ou partagez cet article où vous semble bon.

Liens :

Une courte BD sur le sujet

Wikipédia : Petit Pingouin, Grand Pingouin, Manchot, Macareux, Guillemot, les Alcidés, les Sphéniscidés

Le Pingouin (batman) : page wiki française, page wiki anglaise

Mascotte de Linux : Tux

L’internaute – Animaux fréquemment confondus

Publicités

15 Commentaires

  1. barbenzinc-k-g · · Réponse

    merci cher canoékayakist !
    et bravo

  2. Merci à toi cher compatriote céiste d’avoir lu !

  3. Merci pour cet article. Des années que je bataille pour qu’on fasse la différence. Cela devient à tel point une obsession qu’une recherche google m’a amené ici.
    J’ai également en exemple un dictionnaire larousse des années 80 qui affiche fièrement une photo de manchot à coté de la définition de pingouin (tout simplement honteux).

    1. Content de voir que d’autres se battent contre cette confusion.
      Si la presse et les traducteurs étaient plus rigoureux dans leur travail, on n’en serait pas là.
      Mais que la faute apparaisse dans un dictionnaire ! Triste en plus d’être honteux…

  4. Stéphane · · Réponse

    Génial ton article FLo… j’attends le 2nd sur la différence entre chouette et hibou maintenant, ça m’a donné envie de savoir. on a bien besoin de justicier de la langue française qui rétablisse la vérité. Merci ! Steph

  5. et tu pourrai faire un article demoiselle vs libellule 😉 ah, et aussi crocodile vs alligator; phoque vs otarie etc… une bonne thématique de blog
    Merci pour ta précision, j’ai corrigé mon article en conséquence, j’ai involontairement contribué à la grande confusion désinformative mondiale qui règne sur le net.
    Et merci pour cette information sur les pinchots très instructive et amusante.
    a+pour de nouveaux échanges

    1. Cool que t’aies corrigé. J’ai rempli mon rôle de justicier comme disait Stéph dans le commentaire précédent =)
      La thématique que tu proposes serait une idée, j’essaye aussi de trouver du temps pour écrire du fictif, mais je me laisserai peut-être aller à quelque autre réquisitoire de l’inutile.
      Mais l’amalgame Pingouin/Manchot a particulièrement le don de m’énerver. Donc diriger cet énervement sur un article cherchant à sensibiliser était plus constructif que de râler dans mon coin.
      Merci pour ce commentaire sympathique et pour la modification de ton article. a+

  6. Tiens, je n’aurais jamais imaginé que les pingouins sachent voler : ils paraissent si gros !

  7. Super comme article, très intéressant! Je twitte et partage sur facebook 😉

    1. Merci pour l’intérêt et le partage 🙂

  8. […] L’on se bat pour défendre les deux bosses du chameau contre celle unique du dromadaire, les huit pattes de l’araignée qui en font un arachnide et non un insecte à six pattes ou encore autre chouett…  […]

  9. Merci pour ces précisions !

  10. […] Pingouin contre Manchot | Hagagou’s Blog […]

  11. […] EDIT 04/04/2013: Merci à Flo pour ces précisions: Tux n’est pas un pingouin, mais bien un manchot! Plus de précisions ici. […]

  12. Elle est pas manchotte celle ça vole haut. Bravo vous m’avez cultivée avec votre plume passionnante et pas ennuyeuse du tout

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :